Nav view search

Navigation

Search

LA DIASPORA: UNE FORCE DE CHANGEMENT POLITIQUE AU CAMEROUN  « Le Programme du Patriote »

La Diaspora Camerounaise a l’obligation morale d’éveiller notre peuple sur les problèmes importants de notre temps. En tant que peuple, nous avons la responsabilité collective de travailler ensemble pour améliorer les conditions de vie de nos compatriotes. Nous devons continuer de mobiliser et de sensibiliser le peuple Camerounais et l’amener à identifier la source des problèmes qui ont longtemps détruit l’espoir des peuples d’Afrique Francophone et retarder leur développement économique et industriel.

La Dictature, L’exploitation coloniale, La servitude éternelle du colon et La pauvreté générationnelle de notre peuple sont des conséquences directes du Franc CFA, une monnaie coloniale, programmée par la France pour maintenir en perpetuel esclavage les peuples d’Afrique Francophones.

Le Programme Politique du Patriote

Etant donné que tout changement devrait être nécessairement politique, nous devons commencer par établir un programme de changement intitulé « Le Programme Politique du Patriote » que tout Camerounais puisse soutenir. Tout mouvement pour le changement politique de notre pays aura besoin de quatre choses :

-Des idées de progrès

-Des moyens financiers.

-Des Ressources humaines et intellectuelles.

-D’un mouvement politique qui puisse définir une nouvelle vision et articuler un message du changement au peuple Camerounais autour de ces idées du progrès.

La Diaspora est une force économique immense dont, si convertie en force politique peut avoir un effet considérable dans le financement du changement politique de notre pays. Imagine si en se mobilisant, que chaque Camerounais de la Diaspora contribue $10 (ou 10 Euros)  pour le changement, pour un total de $1 million, cela ferrait FCFA 1/2 milliard pour changer notre pays. Avec une telle somme, nous pouvons avoir un impact remarquable sur le changement de notre pays. Voilà exactement comment la jeunesse Egyptienne a pu chasser Moubarak –le dictateur de 32 ans-- du pouvoir et changer la trajectoire de leur pays.

La Diaspora Camerounaise est un maillon indispensable de force du changement, et si nous concentrons nos ressources autours d’une plateforme politique, autour d’un candidat qui représente nos aspirations, nous pourrons influencer un changement positif dans notre pays. En se faisant, nous pourrions traduire nos idées en actions concrètes de changement sur le terrain. Nous devons rechercher un candidat politique qui fait montre de conviction profonde, de patriotisme et d’amour pour son peuple. Mais aussi un candidat qui inspire confiance et la compétence d’exécuter un programme qui représente les aspirations profondes du peuple Camerounais. Un candidat qui a la crédibilité et l’authenticité d’articuler clairement une nouvelle vision politique basé sur les points essentiels suivants:  

1-     La Création d’une Monnaie Nationale et d’une Banque Centrale pour le peuple Camerounais. Un pays ne peut se développer sans une Banque Centrale et une monnaie nationale. Notre Banque Centrale émettra et gèrera notre monnaie Nationale avec l’objectif principal de financer le développement économique et industriel de notre pays. La priorité sera accordée aux crédits à faibles taux d’intérêts aux petites et moyennes entreprises qui transforment nos produits de base localement. –Le  bois, la noix de Palme, le cacao, le café, le caoutchouc, les produits dérivés du pétrole etc. —Nos produits agricoles doivent être transformes sur place au lieu d’être exporter en Europe ou la France sous le régime du FCFA fixe les prix sans notre consentement et détient gratuitement 50%.

Par exemple, il n’y pas de raison qu’avec tout le caoutchouc qui nous produisons, nous n’avons toujours pas une entreprise de production de pneu ou d'autres produits basés sur le caoutchouc. Il n’a aucune raison que, Alucam, quelque 50 ans après, ne soit pas converti en entreprise complète de production non seulement de l’Aluminium, mais aussi de l’acier, du fer, du cuivre, du zinc et d’autres matériaux composites qui peuvent être utilisés dans la construction des ponts, des logements, l’industrie automobile et autres. Il n’y a pas de raison que Chococam ne puisse pas produire du chocolat de haute qualité comparable à celui que nous rachetons de France. Avec tout notre bois, il n’y a pas de raison qu’on ait pas une industrie de transformation du bois pour la fabrication du papier, des fourniture de maison et de bureau, --chaises et lits--, pour la construction des maisons et autres produits finis dérives du bois..

 

Notre Banque Centrale aura pour objectif principal de financer ces genres d’entreprises nouvelles, et ceci créera des emplois nouveaux --bien payés-- pour notre peuple.

2-    Un Changement de la Constitution. Notre constitution doit être modifiée pour restaurer la limite du mandat Présidentiel à deux termes non renouvelables de 5 ans. Et tout changement futur du mandat Présidentiel doit être soumis à un referendum national. La nouvelle constitution peut aussi exiger que les Gouverneurs de Provinces soient élus au suffrage, et que ces derniers jouissent d’un certain nombre de pouvoirs locaux dans leurs provinces. Le mandat du Gouverneur doit être limité à deux termes de 4 ans par exemple. Ceci aidera à une décentralisation progressive du pouvoir de Yaoundé, tout en préparant une nouvelle génération d’hommes politiques qui auront acquis l'experience necessaire pour devenir Président de la République.

3-    Mécaniser et Moderniser notre Agriculture. Nous devons passer de l’Agriculture artisanale de subsistance à une agriculture  industrialisée avec un investissement massif dans les engins agricoles comme des tracteurs, des Caterpillar etc. Ceci nous permettra de tripler ou quadrupler notre production agricole nationale, de solidifier notre autosuffisance alimentaire  et d’exporter le surplus alimentaire dans les pays voisins et aux monde. Le Nigeria est en train de le faire en ce moment, et il est prévu que dans 4 ans, le Nigeria sera le premier producteur agricole de l’Afrique toute entière.

4-    Logements Publics. Nous devons construire des grands immeubles pour loger nos populations dans les grandes villes. Le logement public aura l’avantage d’avoir de l’eau potable, l’électricité, le téléphone, des toilettes à eau, des parkings, une adresse, access a l’internet etc. Ceci nous permettra de nettoyer les bidon villes et de récupérer de l’espace pour des constructions modernes diverses, tout en respectant les règles d’urbanisation modernes.

5-    La Révolution Energétique. L’énergie est indispensable pour une économie de développement. L’énergie alimente non seulement les industries mais aussi le logement.  Chaque maison au Cameroun doit avoir une quantité d’électricité suffisante. Nous devons construire de nouveaux barrages  électriques, des nouvelles Centrales électriques et investir dans l’Energie solaire. L’Afrique a plus de soleil que partout ailleurs au monde. Il n’y pas de raison que nous n’investissions pas dans cette nouvelle énergie qui a des potentiels énormes. Aucune économie ne peut se développer sans énergie.  Aucune industrie ne peut fonctionner sans énergie. Le barrage d’Edéa avait été prévu pour une capacité de 8 à 10 million d’habitants. Le Cameroun compte aujourd’hui 25 millions de personnes, et le régime actuel n’a mis sur place aucun programme pour s’adapter à cet accroissement de la population. Il faut donc chercher des sources d’énergie nouvelles pour alimenter notre pays. La Révolution énergétique est indispensable pour supporter une révolution industrielle.

6-    La Santé Publique. Un pays ne peut se développer avec une population maladive qui n’a pas accès à un system de santé moderne. Nous devons imaginer un system de sante qui est accessible à tout notre peuple. Chaque Camerounais doit avoir accès aux soins médicaux modernes dans son pays. Nous devons construire des grands hôpitaux  sur tout le territoire du Cameroun. Chaque Region doit avoir au moins 2 grands hôpitaux de référence avec plusieurs hôpitaux de relais dans chaque 10 km de distance. Ceci créera des milliers d’emplois dans le domaine de la santé. Notre Gouvernement doit établir une caisse d’épargne Nationale publique pour la santé.  Nous devons aussi investir dans l’industrie pharmaceutique pour fabriquer sur place, les médicaments génériques comme l’aspirine, l’Ibuprofène, Naproxyn, l’insuline, la tri-thérapie du HIV, les antivirales contre le choléra, l’Ebola et les vitamines. Nous devons encourager la médecine traditionnelle qui a aussi des potentialités énormes. 

7-    La Révolution dans l’Education. Nous devons révolutionner et moderniser notre system d’éducation nationale. Nous n’avons plus besoin d’éducation coloniale. Nous avons besoin d’une éducation centrée sur les valeurs et l’histoire Africaine. Une éducation qui vise à résoudre les problèmes des sociétés. Nos enfants doivent apprendre à construire leur nations, à maintenir les structures existentes et à fabriquer des choses. Nous n’avons pas besoin d’enseigner à nos enfants, des théories stupides des colons qui nous ont jamais servi a rien, des théories qui n’ont jamais rien fabriqué, jamias rien inventé, jamais rien crée, jamais résolu un problème de sociétés. On a besoin d’un system éducatif qui apprend à nos enfants à être productifs, à créer, à fabriquer, à réparer, à résoudre les problèmes de notre société pour le bonheur de tous. On a besoins des ingénieurs, des techniciens supérieurs, des plombiers, des électriciens, des mécaniciens, des infirmiers, des chirurgiens, etc..

Nous n’avons pas besoin d’étudier l’Allemand et l’Espagnol dans nos Lycées. Nous devons plutôt introduire des langues comme le Swahili et le Chinois dans nos Lycées.

Nous devons encourager des religions autres que le Christianisme colonial qui nous rend paresseux et abruti. On doit introduire des philosophies Asiatiques telles que le Yoga et le Bouddhisme, l’art de la médiation, de la visualisation et de la concentration qui éveille l’esprit de l’être humain et l’amène à prendre conscience de son destin.

L’éducation doit nous aider à résoudre nos problèmes et pas autrement. Quand on finit l’école avec un diplôme qui ne sert à rien, on finit par sombrer dans le désespoir du chômage et de l’alcoolisme au quartier. Nous devons changer cela.

8-    La Modernisation des moyens de Transport. A la dernière réunion de l’APEC à Beijing, le Président chinois Xi Jinping  a dit ceci: Si vous voulez vous développer, construisez des routes et les moyens de transports. Comment peut-on aller construire des logements à Sagbayemi ou à Nkapa, s’il n’a pas de route pour y aller ? Comment transporter les engins et le matériel de construction dans un village qui n’a point de routes ? Un pays ne peut se développer sans moyen de transports modernes. Nous devons investir dans les transports ferroviaires et portuaires. Nous devons refuser que la France, à travers BOLORE, monopolise notre port de Douala ou de Kribi en imposant des tarrifs douaniers exorbitants. Nous devons baisser les tarifs de douanes pour des produits que nous ne fabriquons pas localement. Les tarifs de douane d’un centenaire coute trois fois plus cher au Cameroun qu’au Nigeria voisin. Sommes-nous donc surpris que le Nigeria se développe 3 fois plus vite que nous ? Nous devons donc reprendre le control de nos ports et baisser les tarifs de douanes. En 32 ans de pouvoirs, le régime actuel n’a pas construit un seul nouveau chemins de fer, une seule autoroute, un seul pont. Nous devons changer cela.

9-    Défense Nationale. Un pays a besoin d’une défense Nationale pour protéger son intégrité territoriale contre des menaces extérieures. Heureusement, grâce à notre géographie, le Cameroun est entouré, pour la plupart par des pays faibles qui ne peuvent menacer une mouche, à l’exception du Nigeria à l’Ouest. Nous avons besoin d’une armée et d’une force de police pour garantir l’ordre public et renforcer nos lois.

Notre armée ne devrait pas être utilisée pour semer la tyrannie et la terreur sur nos populations locales comme le fait le régime tyrannique actuel. La paix dans un pays se forge dans le respect, la dignité, la justice sociale et le respect de la loi, et non pas dans la dictature et la terreur.  Nous devons avoir un system basé sur les lois et les droits du citoyen. Un system qui bannit le tribalisme, et encourage la fraternité et l’amour entre citoyens. 

10-                       La Révolution Informatique. Les moyens de communication modernes sont indispensables au 21iem siècle. Les téléphones cellulaires, l’accès a l’Internet, sont devenus des outils indispensables pour cette nouvelle génération du monde. Les bureaux de Gouvernement doivent avoir être équipés des systèmes de réseaux informatiques pour conduire les affaires du pays. Les transactions informatiques ont l’avantage qu’elles laissent des traces dans le system; traces qui peuvent être utilisées dans les vérifications et les audits. Les ordinateurs sont aussi un moyen efficace de lutte contre la corruption.  Nos écoles primaires, nos Lycées, nos Universités doivent être toutes équipées d’un simple réseau d’ordinateur connectés sur Internet. Ceci a la capacité d’améliorer le quotient intellectuel de nos enfants tout en les préparant pour affronter le monde moderne.  Ceci va aussi contribuer à leur émancipation mental et leur développement spirituel. Nous devons introduire des cours d’informatique de base dans nos Lycées. 

11-                       Les Petites et Moyennes Entreprises.  Les petites et moyennes entreprises sont le moteur du développement économique d’un pays. La plupart des emplois doivent être crées dans le secteur privé et non pas dans le Gouvernement. La politique économique et monétaire définie par notre Banque Centrale encouragera –à travers les crédits à faibles taux d’intérêts—les petites et moyennes entreprises –dans la manufacture-- qui transforment nos produits de base sur place. De la métallurgie, du bois, à l’agriculture, nous devons absolument transformer nos matières premières localement. Ceci créera des emplois nouveaux pour nos populations. Nous devons également investir dans la recherche pour que nos produits soient compétitifs sur le marché international. A travers la coopération avec les pays industrialisés comme la Chine, les Etats-Unis, nous pouvons former les techniciens supérieurs de ces entreprises dans le but de rendre nos produits finis ou semi-finis compétitifs. 

Peuple, Le développement économique n’est pas une équation Einsteinienne.  On n’a juste besoin d’un Gouvernement qui aime son peuple, un Gouvernement qui veut travailler avec son peuple et pour son peuple, un Gouvernement qui veut aider son peuple à sortir de la pauvreté. Un Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Nous avons des ressources naturelles. Nous avons des ressources humaines, nous avons du pétrole, nous avons l’agriculture, et nous avons des idées du progrès, nous avons un agenda. Nous avons besoin d’une vraie structure politique, d’un candidat qui a le charisme, la compétence d’exécuter, et l’éloquence d’articuler ces idées au peuple Camerounais. 

On n’a pas besoin d’un Président qui a pour seul objectif de s’éterniser au pouvoir, de corrompre l’opposition et la presse, et d’opprimer son peuple à l’intimidation. On n’a pas besoin d’un Président  guidé par un esprit maladroit de culte de la personnalité, de complexe de supériorité et qui se considère un demi-dieu au-dessus de tout son peuple. Nous avons besoin d'un President qui est humble, un President qui aime son peuple, qui parle a son peuple, qui explique a son peuple, qui ecoute son peuple et travaille pour son peuple pour emelioerer leur conditions de vie.

Nous n’avons pas besoin de la France en quoi que ce soit, nous n’avons pas besoin de l’argent de la France, nous n’avons pas besoin de son virus monetaire, le FCFA.

Nous avons besoin de notre monnaie, notre argent, notre main d’œuvre pour développer notre pays pour le bonheur de notre peuple. Les Français ont développé leurs pays pour leur peuple, c’est à nous de développer notre pays pour notre peuple. 

La Chine, La Korê du Sud, le Vietnam et d’autres pays d’Asie du Sud-Est, le Nigeria, le Kenya, L’Afrique du Sud l’ont fait et en ont réussi. Nous pouvons sans doute en faire autant. Mais il faut d’abord dégager la France et le virus du FCFA.

Ce programme a l’aire exhaustif et si vous vous demandez d'ou proviendra l’argent pour le réaliser, eh bien, n’oubliez pas que le rôle de la Banque Centrale d’un pays est de financer le développement du pays. La Banque Centrale, qui garantit les crédits, qui définit les taux d’intérêts, et qui rédige les clauses de convertibilités de sa monnaie va nous procurer les moyens pour notre développement économique et industriel. Et il y’a des pays comme la Chine qui veulent nous aider directement sans passer par la France. Le Cameroun est un pays riche en Pétrole, riche en agriculture, riche en minerai, riche en ressources humaines. Nous avons besoin d’une bonne Gouvernance, d’un peuple travailleur qui veut sortir de la pauvreté et d’un Président jeune, énergétique qui aime son pays et son peuple. Un Président qui parle à son peuple, qui écoute son peuple, qui inspire son peuple, qui travaille avec son peuple et essaye de trouver des solutions pour leurs problèmes. Gouverner un pays se fait du bas en haut et non du haut vers le bas. Cela veut dire qu’un bon Président travaille avec son peuple, parle avec son peuple, pose des questions à son peuple, écoute les réponses de son peuple, et travaille infatigablement pour résoudre les problèmes dont le peuple lui aura indiqué.

En tant que peuple éveille et conscient, guidé par notre savoir et notre patriotisme, nous y en arriverons.

 

« La Dictature, L’exploitation coloniale, la servitude éternelle du colon et la pauvreté générationnelle de notre peuple sont des conséquences directes du Franc CFA, une monnaie coloniale, programmée par la France pour maintenir en esclavage perpetuel les peuples d’Afrique Francophones. » --ANST— 

 

Powered by the ANST Fraternity Order

Add comment

Please opine responsibly. Be respectful of others even and especially when you disagree. Thanks,
 


Security code
Refresh